Pour un oui ou pour un non

Nathalie Sarraute
Auteur : Nathalie Sarraute
Dramaturge : Jean-Claude Zivie
Metteur en scène : Aurélia Aubert
Création lumières et sons : Jérémy Rousselle
Costumes : Morgane Dufour

Distribution :
Aurélia Aubert / F.2
Isabelle Giraud / F.1

Résumé : 

Deux amies d’enfance se sont éloignées. La cause ? Une certaine façon qu’aurait eu l’une de prononcer « C’est bien, ça ! », avec un ton… condescendant, alors que son amie se vantait d’une réussite personnelle.

Une magnifique pièce sur les relations humaines et l’amitié. Une véritable joute verbale captivante !

Note d'intention du metteur en scène :

" Une version féminine de la pièce. Dans une action concentrée, où tout ce qui compte est ce qui n’est pas dit, deux femmes s’affrontent, prennent à tour de rôle la position du dominant ou du dominée, deux amies se brouillent – peut-être – « pour un oui ou pour un non ».

La tension qui existe sous les mots les plus simples, les mouvements physiologiques et psychiques souterrains communiquent au public une sensation de malaise, en même temps qu’ils le fascinent.

Car cette dispute est la nôtre, ces mots, nous les avons prononcés, ces silences, nous les avons entendus. Tout un passé refoulé se représente, une profondeur inconsciente, des pulsions agressives.

Par les mots, nous nous déchirons nous-mêmes, et nous déchirons les autres. Mais le silence est pire.

«Donner à réfléchir» tout en prêtant à rire, c’est peut être le pari que relève l’ensemble de la pièce : le rire naît de l’amplification des petits conflits qui nous déchirent silencieusement, et qu’il rend visibles et acceptables. Mais on ne pourra s’empêcher de penser que les petits «riens» que Nathalie Sarraute observe dans les failles du langage font peur."
Aurélia Aubert

Pour un oui ou pour un non a été écrit en 1982, et est sans doute la plus jouée des pièces de Nathalie Sarraute. La SACD permet de repérer plus de six cents représentations professionnelles depuis sa création en France en 1986.

La pièce a été mis en scène pour la première fois le 29 mai 1985, en anglais, sous le titre For no good reason, par le Manhattan Theatre Club de New York, dans une mise en scène de Simone Benmussa.

La création française, d’abord prévue pour la saison 83-84, n’eut finalement lieu qu’en février 1986 au Théâtre du Rond-Point.

Les représentations ont eu lieu à :

Paris, Bordeaux, Lyon, Saint Estèphe, La Rochelle

Dossiers artistique et presse

Nous pouvons vous les envoyer sur simple demande