La peau d’Elisa de Carole Fréchette

Auteur : Carole Fréchette

Mise en scène : Aurélia Aubert

Conseiller artistique : Jean-Claude Zivie

Costumes : Morgane Dufour

Lumières et sons : Sébastien Vrignaud

Scénographie : Sophie Taber

Musique sur scène : Olivier Faure

Distribution : Aurélia Aubert / Elisa

Synopsis :

Elisa est une jeune femme en mal d’amour. Elle se réveille un matin et voit sa peau pousser.

La seule solution pour arrêter ce phénomène, étrange mais réaliste à la fois, est de raconter et ressentir de l’intérieur, des histoires d’amour, et à défaut d’en avoir, de les emprunter aux autres et se les approprier.

« ÉLISA : Il a dit: les souvenirs amoureux, quand ils montent de l’intérieur, quand ils passent dans la gorge et dans la bouche, ils dégagent une espèce de substance qui se répand dans la peau et l’empêche de pousser ».

La Peau d’Elisa, si particulière, aux accents poétiques, n’est comparable à aucune forme dramaturgique. Elle se vit, se ressent, s’écoute.

La peau d’Elisa de Carole Fréchette a été conçue à Bruxelles, dans le cadre du projet « Ecrire la ville », en octobre 1995, et a vu le jour quelques mois plus tard, en 1996. Toutes ces histoires d’amour se passent dans différents quartiers de la ville.

Note d’intention de mise en scène :

La société dans laquelle nous vivons prône la réussite professionnelle. Elle nous amène à être de plus en plus performant, productif mais aussi consommateur de bien être.

Mais les « frissons », les sensations, les ressentis, les émotions et l’amour ne se consomment pas, ils ne s’achètent pas ni ne se vendent, ils se vivent.

Plus qu’une critique de la société, Carole Fréchette a voulu, à travers La Peau d’Elisa et ses récits d’amour, faire ressortir cet inévitable besoin d’aimer, remède pour se sentir vivant et ne pas mourir de l’intérieur.

Carole Fréchette est allée chercher l’inspiration dans les histoires d’amour des autres. Et elle l’a admirablement bien trouvée. 

Et aujourd’hui cet amour devient vital, indispensable pour se sentir à la fois en sécurité et en danger.

Aurélia Aubert – Metteur en scène

Dossier artistique et dossier de presse :

Envois sur simple demande.

VIDEO. EXTRAIT 3 mins 30 :

La peau d'Elisa
la peau d'Elisa
theatre de l'ocean Paris
aurelia Aubert